Combien de temps restent les fils résorbables ?

Combien de temps restent les fils résorbables ?

La plupart des interventions chirurgicales nécessitent des points de suture. Cela signifie que le chirurgien procède à la couture des plaies afin de les refermer. Cet acte peut prendre plusieurs formes, en fonction de l’endroit opéré, mais aussi selon les capacités du patient à accepter les différents traitements.

On note trois principales catégories de suture : le collage, les agrafes et les fils. Et dans ce dernier cas, deux types de fils peuvent être utilisés : les fils classiques et les fils résorbables, qui nous intéressent ici. Nous allons voir en quoi consistent les fils résorbables, et la durée nécessaire pour s’en débarrasser.

Dans quels cas utilise-t-on des fils résorbables ?

Même si la technique est de plus en plus courante, il existe encore certains cas pour lesquels les fils résorbables ne sont pas utilisés. En effet, leur objectif initial est de limiter les passages au bloc opératoire. En utilisant des fils classiques, le chirurgien doit intervenir à nouveau sur la plaie pour retirer les fils. Avec la technique des fils résorbables, ce deuxième passage est évité.

Mais pour cela, il faut s’assurer de deux choses. La première, c’est que le patient ne risque pas de rejeter les fils en question. En effet, l’organisme doit être capable d’assimiler les fils, sans quoi la plaie pourrait se rouvrir trop facilement.

La seconde, c’est le temps nécessaire à la plaie pour cicatriser. Car l’avantage des fils résorbables est aussi son inconvénient : on ne maîtrise pas toujours la durée de résorption. Or, pour certaines opérations sensibles, il est primordial de maintenir la suture sur une longue durée.

Comment fonctionnent les fils résorbables ?

Contrairement aux fils classiques, les fils résorbables sont conçus pour se dégrader au fil du temps, au contact de l’organisme. Ainsi, qu’ils soient situés à l’intérieur ou à l’extérieur du corps, ils finissent par se détacher tout seuls et par être recyclés par l’organisme.

Il n’est pas rare, d’ailleurs, que les fils situés sur la partie externe puissent être retirés par le patient lui-même. Une fois le processus de résorption commencé, il suffit alors de tirer sur le nœud pour extraire le fil. Il n’est toutefois pas recommandé de forcer, ce qui risquerait d’engendrer des complications.

De nos jours, la plupart des opération bénignes sont suturées grâce à des fils résorbables, afin de libérer la place dans les blocs opératoires.

Quelle est la durée des fils résorbables ?

La durée de résorption de ces fils dépend de plusieurs facteurs. D’abord, il faut savoir que certains sont plus résistants que d’autres. C’est ce qui permet notamment de maintenir des sutures plus sensibles pour les grosses interventions.

Par ailleurs, l’hygiène du patient et la composition même de son organisme peuvent altérer la durée de tenue de ces fils également. C’est pourquoi il est parfois compliqué de donner un délai précis de façon générale.

Selon votre cas, vos fils pourraient se résorber dans un délai de 10 jours à 8 semaines selon les matériaux utilisés pour suturer. Mais la personne la plus à même de vous renseigner précisément reste votre médecin, qui prendra en compte des données plus précises.

Laisser un commentaire

Fermer le menu