Végétarien et poisson : en mange t-il ?

Végétarien et poisson : en mange t-il ?

Depuis quelques années, de nouveaux modes de vie ont fait leur apparition autour de nous, et beaucoup d’entre eux concernent le régime alimentaire. Prise de conscience à la fois éthique, environnementale et sanitaire, ces régimes sont des témoins à part entière de l’époque que nous traversons.

Mais il n’est pas toujours évident d’en comprendre les enjeux, surtout lorsqu’on n’est pas directement impacté par la question. Parmi les interrogations qui reviennent le plus souvent, le rapport des végétariens avec le poisson arrive en tête. Nous vous expliquons ici ce qu’implique ce régime.

Qu’est-ce que le régime végétarien ?

Son objectif initial consiste à se passer de certains aliments pour se rapprocher de produits frais, notamment constitués de légumes, de fruits et autres ingrédients naturels.

Cela passe notamment par un refus de manger de la viande. Que ce soit pour des raisons de conscience ou tout simplement par goût, les végétariens ont donc une nutrition basée sur le produit frais, que celui-ci soit d’origine naturelle ou animale.

Contrairement à d’autres régimes plus stricts, le végétarisme ne refuse donc pas les produits issus des animaux, comme le lait, les œufs ou encore le miel. Ainsi, il est beaucoup plus simple de contrebalancer les apports nutritionnels de la viande par d’autres aliments.

Le poisson et les végétariens

Il est vrai que lorsqu’on parle d’un régime végétarien, on a tendance à mettre en avant le refus de manger de la viande. Ce qui pose généralement la question du poisson, qui est considéré par la plupart comme étant un aliment différent. C’est d’ailleurs l’interrogation la plus courante et la plus ancienne autour du végétarisme.

Pour reprendre un peu le concept du régime végétarien, rappelons que celui-ci refuse toute consommation animale, sous-entendu la chair d’un animal vivant ou ayant vécu. Dans ce cadre, le poisson est considéré comme de la viande, au même titre que le bœuf ou le poulet. En toute logique, donc, les végétariens ne mangent pas de poisson ou de fruits de mer.

Certains végétariens, pourtant, prétendent souvent manger du poisson de temps en temps. Pour eux, le nom de végétarien ne leur convient donc pas. Il conviendrait plutôt de les appeler des pescetariens, qui refusent uniquement de manger de la viande rouge et blanche, en dehors du poisson et des fruits de mer.

Végétariens, végétaliens et végans : quelles différences ?

Les personnes qui ne sont pas concernées ont souvent tendance à confondre les principaux régimes existants. Pour vous aider à les distinguer, voici les caractéristiques de chacun d’entre eux :

  • Comme on l’a vu, les végétariens ne mangent donc pas de viande (ou de poisson).
  • Le régime végétalien est quant à lui plus strict. En plus de la viande, il refuse tout produit d’origine animale. On oublie alors les œufs, le lait, le miel…
  • Pour ce qui est des végans, il s’agit davantage d’un mode de vie global. En réalité, le régime alimentaire est le même que pour les végétaliens, mais de façon plus élargie. Les végans refusent au quotidien tout produit d’origine animale, pour les vêtements et cosmétiques par exemple.

Laisser un commentaire

Fermer le menu