.

MALADIES CARDIO-VASCULAIRES


.

Première cause de mortalité dans le monde.

.

On estime à 17,3 millions le nombre de décès imputables aux maladies cardio-vasculaires, soit 30% de la mortalité mondiale totale. Parmi ces décès, on estime que 7,3 millions sont dus à une cardiopathie coronarienne et 6,2 millions à un AVC. En 2030, ce sera plus de 23 millions.

Les infarctus et les accidents vasculaires cérébraux sont généralement des événements aigus et sont principalement dus au blocage d’une artère empêchant le sang de parvenir au cœur ou au cerveau. Leur cause la plus courante est la constitution d’un dépôt gras sur les parois internes des vaisseaux sanguins alimentant ces organes. Les accidents vasculaires cérébraux peuvent aussi résulter du saignement d’un vaisseau sanguin cérébral ou de caillots.

.

Il est pourtant possible de les prévenir.

.

En effet, les principaux facteurs de risques sont une mauvaise alimentation, un manque d’activité physique, le tabagisme et l’usage nocif de l’alcool. Responsables d’environ 80% des maladies coronariennes et cérébro-vasculaires alors que des gestes simples comme cesser de fumer, réduire l’apport en sel dans son alimentation, consommer des fruits et légumes, pratiquer une activité physique régulière et boire avec modération permettraient de réduire considérablement les risques.

.

Nous souhaitons contribuer en « passant le message » et en montrant les bons gestes. Grâce au concours des professionnels de santé, nous pouvons apporter des réponses précises aux questions que les patients se posent et ainsi contribuer à les motiver dans leur prise en charge.

.


 

.