.

DÉPENDANCES ET ADDICTIONS


 .

Première cause de décès évitables…

.

Triste palmarès pour les conduites addictives qui constituent la 1ère cause de décès évitables… elles interviennent également dans environ 30% de morts prématurées.

Les chiffres sont renversants et pourtant bien réels ! Nous serions 90% de la population mondiale à être concernés par les addictions, lesquelles sont directement responsables de 100.000 décès chaque année, dont 40.000 par cancers.

.

Tous concernés, et à chacun sa drogue !

.

pour 35% des jeunes de moins de 17 ans il s’agit d’alcool ou de cannabis, pour 1 milliard de terriens c’est le tabac, pour 2 millions de français les boissons alcoolisées. Plus de 200.000 personnes ont des troubles du comportement alimentaire ; pour une personne sur deux c’est aux jeux d’argent qu’ils sont dépendants, pour des millions, envisager un déplacement sans leur ordinateur ou leur téléphone portable relève de l’impossible !

Vous l’aurez donc saisi, l’addiction ne se limite pas à l’utilisation de produits pycho-actifs comme l’alcool, le tabac, la drogue ou les médicaments mais elle inclut également une multitude de dépendances sans substance telles la dépendance au web, aux jeux, aux sports, aux pratiques sexuelles, au travail. Mais aussi, et non des moindres, la dépendance affective où les relations amoureuses ou amicales sont exclusives, étouffantes et destructrices. Sans oublier boulimie, anorexie, conduites à risque, achats compulsifs…

.

Un processus, 4 étapes : Plaisir – Désir – Dépendance – Souffrance

.

Regardez ce film d’animation, tout y est…

Tout commence par une première expérience, nouvelle et agréable, la recherche du plaisir, la transgression d’un interdit. Puis viennent l’abus et l’usage nocif par lesquels on jouit encore des effets positifs malgré les premiers méfaits qui apparaissent. Puis enfin apparaît la dépendance et ses souffrances physiques et psychiques.

Pour paraphraser Nietzsche, derrière chaque bouffée de cigarette, chaque gorgée d’alcool, chaque bouchée de chocolat, chaque lancé de dés, se construit une douleur bien plus grande… et pourtant nous ne décrochons pas et nous nous laissons envahir, incapables de nous libérer.

.

Aux armes dépendants !

.

L’addiction est un processus, un cheminement progressif vers la dépendance. La liberté de s’abstenir en est un aussi… Il faut pour cela avancer progressivement et méthodiquement, sur un chemin semé d’embûches et de tentations.

 

La première étape consistera à comprendre son addiction. En estimer sa nuisance, mesurer notre degré de dépendance, comprendre l’intérêt de s’en libérer et être conscient des risques encourus. C’est le rôle premier de la prévention médicale que nous souhaitons développer chez PROJET SANTÉ en invitant des spécialistes en matière d’addictions et de dépendances à répondre à vos questions.

 

Vient ensuite la résistance à la tentation et pour cela c’est de motivation dont nous avons tous besoin. Autre piste de travail et de recherche que nous explorons, avec pour objectif d’apporter aux patients une présence motivante grâce à des contenus sérieux en vidéo, des conseils simples et pratiques à suivre au quotidien, à l’envoi de communications ciblées régulières et à l’appartenance à une communauté de patients concernés.

 

Un chemin progressif vers la liberté qui permettra aux patients de faire de ces vers d’Eluard une réalité : « Sur la santé revenue, sur le risque disparu, et par le pouvoir d’un mot, recommencer sa vie : Liberté ».

.


 

.

Leave a Comment

Name*

Email* (never published)

Website